L’intervention précoce en autisme : le modèle de Denver pour jeunes enfants

esdm

Disponible ici

Auteurs  Sally J. Rogers, Geraldine Dawson (préface et traduction de Bernadette Rogé)

Editeur Dunod (430 pages)

Date de sortie octobre 2013

Description

C’est l’ouvrage de référence de l’ESDM : Early Start Denver Model, c’est-à-dire le modèle de Denver appliqué aux jeunes enfants (à partir de 12 mois, voire avant).

Chapitre 1 : Connaissances actuelles sur l’apprentissage du jeune enfant et sur l’autisme

Chapitre 2 : Présentation générale du modèle d’intervention précoce de Denver

Chapitre 3 : Utilisation du modèle ESDM

Chapitre 4 : Développement à court terme des objectifs d’apprentissage

Chapitre 5 : Formuler des objectifs d’enseignements quotidiens et assurer le suivi des progrès

Chapitre 6 : Développement des plans et des cadres pour l’apprentissage

Chapitre 7 : Développement de l’imitation et du jeu

Chapitre 8 : Développer la communication non verbale

Chapitre 9 : Développer la communication verbale

Chapitre 10 : Application du modèle de Denver dans un cadre collectif

Annexes :

Liste de contrôle et description des items du modèle d’intervention précoce de Denver

Modèle d’intervention précoce de Denver. Système d’évaluation de la fidélité de l’enseignement.

Avis Je connaissais peu le modèle de Denver, qui s’adresse à la base à des enfants de 24 à 60 mois. Il se fonde sur une approche développementale (c’est-à-dire que l’enseignement suit les étapes du développement d’un enfant typique) en utilisant les principes de l’analyse du comportement (renforcement, guidance…). Dans l’ESDM, il est primordial de suivre les initiatives de l’enfant, de connaître ce qu’il aime, de l’observer pour trouver ses intérêts. J’ai trouvé beaucoup de ressemblances avec l’ABA que je pratique, qui n’est pas de l’ABA « de Lovaas », à table, mais de l’ABA-VB, où l’on valorise les initiatives et la spontanéité de l’enfant, en mettant l’accent sur le jeu, les interactions et la communication.

Je me retrouve donc bien dans ce qui est proposé dans ce manuel, et les idées d’activités qu’il contient vont enrichir mes prises en charge. De plus, il propose en annexe une « liste de contrôle », qui peut s’apparenter à une évaluation, ressemblant au VB-MAPP. Des compétences sont listées par domaine, il s’agit d’évaluer le niveau de l’enfant en l’observant et en interagissant avec lui. Puis cette liste nous permet de voir ce qu’il faut travailler ensuite dans une perspective développementale.

L’ouvrage est facile à lire, très pratique, avec de nombreux exemples (de séances, de matériel à utiliser, d’interactions avec des enfants de niveaux variés).

J’ai également beaucoup apprécié lire (enfin mon ego d’orthophoniste !) qu’un orthophoniste peut être le « chef d’équipe » de la prise en charge d’un enfant, et que ce n’est pas forcément un rôle réservé aux psychologues. A chaque fois qu’il est question de communication et de langage, les auteurs indiquent qu’il faut se référer à l’orthophoniste de l’équipe, qui est le plus compétent pour ces questions, sans nous cantonner au travail de l’articulation et des praxies.  Et ça c’est plaisant !

Bref je conseille vivement cet ouvrage !

Prix 38€ Disponible ici

Laisser un commentaire