Les outils d’évaluation (4) : un outil d’aide au choix de la CAA

Je vous parlais il y a peu de temps de l’ouvrage « Essential for Living », de Patrick McGreevy.

  • Contenu du livre

efl

– un outil d’évaluation des compétences fonctionnelles, notamment des 8 essentielles (celles qui sont indispensables à avoir pour vivre en société)

– un outil d’évaluation de la CAA la plus adaptée

– des protocoles d’enseignement des compétences fonctionnelles, classées en « obligatoires » (must have), « importantes » (should have), « utiles » (good to have) et « agréables » (nice to have).

Il est destiné aux enfants et adultes avec déficits modérés à sévères. Il ne se situe pas dans une approche développementale, mais fonctionnelle.

Vous pouvez trouver ici des informations sur cet ouvrage, qui est en anglais et compte environ 290 pages.

Je vais vous parler aujourd’hui de l’outil d’aide au choix de la CAA la plus adaptée.

  • Méthodes de communication alternative

Les auteurs commencent par lister 46 moyens de communication alternative, réparties en :

– « topography based response forms » : réponses spécifiques pour chaque mot, comme les signes, les gestes, les mots écrits, les sons…

– « selection based response forms » : réponses non spécifiques pour chaque mot, comme le pointage gestuel, visuel, l’utilisation d’une synthèse vocale, du PECS®

AMS

  • Profils vocaux

Ils présentent ensuite 6 profils vocaux :

– profil 1 : interactions typiques avec mots oralisés et répétitions contrôlées des mots oralisés

– profil 2 : répétitions contrôlées ou incontrôlées de mots oralisés

– profil 3 : mots occasionnels

– profil 4 : répétitions contrôlées ou incontrôlées de mots incompréhensibles

– profil 5 : mots occasionnels incompréhensibles

– profil 6 : bruits, sons, syllabes

Les auteurs considèrent que les personnes avec TED qui, après une période raisonnable de temps et de prise en charge adaptée, n’ont pas atteint les profils vocaux 1 ou 2 devraient se voir proposer une méthode alternative de communication.

  • Choix de la méthode alternative de communication

Il se fait sur plusieurs critères :

– les capacités physiques

– le nombre de personnes avec lesquelles la personne communique

– la facilité avec laquelle la méthode peut être enseignée par les intervenants, les parents, les thérapeutes

– le potentiel avec lequel cette méthode peut amener à un langage élaboré

Les auteurs insistent sur le fait que, souvent, une méthode de communication alternative est enseignée, puis abandonnée pour une autre, et ce parfois plusieurs fois au cours de la vie, pour différentes raisons : entourage non formé, changement d’établissement, impossibilité de faire évoluer suffisamment la méthode,… Cet outil a donc été créé pour choisir objectivement la méthode la plus adaptée à la personne.

  • L’outil

Il s’agit tout d’abord de cocher parmi les cases suivantes celles qui correspondent à la personne :

répertoire compétences

– peut entendre

– peut voir

– ne peut pas entendre

– ne peut pas voir

– ne peut ni voir ni entendre

– peut se déplacer

– ne peut pas se déplacer

– actif

– inactif

– motricité fine possible

– motricité fine limitée ou impossible

– imitation motrice possible

– imitation motrice limitée ou impossible

– appariement visuel possible

– appariement visuel limité ou impossible

– troubles du comportement importants

– troubles du comportement limités ou inexistants

L’ouvrage contient une feuille transparente, sur laquelle on peut cocher ces cases. Il s’agit ensuite de la superposer à des tableaux correspondants aux 46 méthodes de communication alternative :

tableau signes

Le choix de la méthode de communication alternative la plus adaptée repose sur la correspondance la plus large entre les compétences de la personne et les spécificités de la méthode, ainsi que sur la fonctionnalité de la méthode, que l’on voudra la plus proche possible de la parole, c’est-à-dire avec un maximum de critères communs (comme la portabilité, l’effort et la complexité minimums, la possibilité de conversations…).

avantages parole

  •  Avis

C’est un outil vraiment très intéressant, qui gagnerait à être connu davantage. L’intérêt est qu’il s’appuie sur des compétences objectives et une méthodologie rigoureuse.

« Essential for Living » est disponible ici.

13 Commentaires

  • Yolande Garing
    30 avril 2013 - 14 h 04 min | Permalien

    merci, je ne connaissais pas. Il gagnerait en effet à être davantage connu et traduit en français, ça m’arrangerait bien…

    • admin
      5 mai 2013 - 11 h 27 min | Permalien

      la partie de l’outil d’évaluation de la CAA, même si elle est en anglais, est relativement accessible avec un niveau « scolaire ». Avis aux amateurs pour la traduction !

  • Leila
    30 septembre 2013 - 22 h 30 min | Permalien

    Je viens d découvrir votre page Facebook et je la trouve super intéressante :-). L’outil que vous présentez dans ce article a l’air en effet d’être très utile. Savez vous ou se le procurer. Merci de tout ce travail !

  • Pingback: Autisme et orthophonie » La communication améliorée et alternative

  • océane
    30 avril 2014 - 23 h 20 min | Permalien

    Il existe également le com-voor qui évalue le niveau de communication en réception qui est très bien fait !

    • admin
      1 mai 2014 - 11 h 01 min | Permalien

      bonjour. En effet le COM VOOR évalue le niveau de présentation et de représentation visuelle des personnes avec autisme. Il est différent mais néanmoins complémentaire de l’outil que je présente ici.

  • C.Bulle
    15 juin 2015 - 11 h 15 min | Permalien

    Bonjour!
    Est-ce que par hasard depuis le temps une version française serait sortie?
    Merci pour ta réponse!

  • Pingback: Autisme et Orthophonie » Les profils vocaux

  • Servane
    10 mai 2016 - 21 h 07 min | Permalien

    Bonjour
    Je suppose que vous avez cet ouvrage. Est-il possible de le commander ailleurs qu’aux US? Un paiement en euros est-il possible? L’institution où je travaille souhaite le commander mais ne peut pas le faire en dollars. En outre je ne saurais pas « lequel » choisir : le plus complet? Ou pas forcément?
    Merci d’avance
    Servane

  • Servane
    29 novembre 2016 - 16 h 57 min | Permalien

    C’est un beau pavé… en anglais… la compréhension du fonctionnement global ne me pose pas de problème, mais en détails ça me paraît complexe!! Il y a beaucoup de modes de communication envisagés dans les différents tableaux, c’est ça? Avez-vous prévu d’autres traductions de cet ouvrage? Des exemples? Merci d’avance.
    Servane

    • admin
      29 novembre 2016 - 18 h 48 min | Permalien

      je viens de faire la formation, et la structure de l’ouvrage est très logique. Après il suffit d’aller piocher dans les sections qui nous intéressent.
      Quelle section vous intéresse particulièrement ? je peux essayer de répondre à vos questions.

  • Laisser un commentaire