Les applications Auticiel

En septembre dernier (ça fait déjà 5 mois ? que le temps passe vite), j’ai eu le plaisir de rencontrer Sarah Cherruault, co-fondatrice d’Auticiel. Voici un petit retour de ces échanges intéressants et chaleureux, dans un bistrot près d’Opéra.

logo auticiel

Comment t’est venue l’envie de travailler sur des applications pour personnes avec autisme ?

Il y a 2 ans, j’ai rencontré une maman d’enfant autiste présidente d’une association. Celle-ci cherchait des applications pour son fils mais ne trouvait pas grand chose. Dans le cadre de mes études, j’ai présenté un projet d’applications pour personnes avec autisme. Une recherche sur les besoins prioritaires d’applications a montré que la compréhension et l’expression des émotions était un des domaines qui manquait de supports. J’ai ainsi créé la première version d’Autimo. Mon master en poche en janvier 2013, je me suis associée à François Dupayrat, qui développe des applications et avec qui j’avais déjà travaillé, pour fonder Auticiel.

Concrètement, comment se passe l’élaboration d’une application ?

Les idées émergent en fonction des feed-backs des parents ou des associations. Nous souhaitons nous limiter à une application par domaine pour ne pas trop nous disperser. Avec le comité scientifique (composé de pédopsychiatre, psychologues, orthophoniste, éducateurs…) nous décidons d’un projet. Nous développons l’application, structurons son design, élaborons l’univers graphique. Nous essayons de garder une certaine neutralité  au niveau visuel car nous savons que l’âge de développement est différent de l’âge chronologique, et que les personnes susceptibles de bénéficier de nos applications peuvent avoir des âges variés. Puis nous testons l’application en structure (travail en partenariat notamment avec l’IME Notre Ecole à Paris 15è). Cela nous permet de valider l’efficacité et d’adapter si besoin. Les regards croisés de l’équipe Auticiel et des professionnels sont riches en ce sens. Une fois aboutie, l’application est mise sur le store, et des mises à jour sont effectuées en fonction des retours des utilisateurs.

Il est important de noter que nous ne considérons que les applications soient faites pour travailler en autonomie ou pour remplacer le professionnel. Elles constituent  un support, mais les interactions sociales sont bien sûr le plus important. Elles sont une aide pour le professionnel, qui est là pour aider et guider le patient.

ipad

En quoi pensez-vous que l’iPad soit un support intéressant pour travailler avec des personnes porteuses d’autisme ?

Premièrement, l’interactivité est très importante. Sur l’iPad, contrairement à un livre, nous pouvons intégrer du son, de la vidéo, des animations. Ensuite, l’iPad est moins dégradable qu’un autre support (enfin normalement !). Nous avons également la possibilité d’adapter, de customiser les contenus. En effet, nous ne proposons pas une méthode mais un support personnalisable en fonction de la personne et de ce que l’on souhaite travailler avec elle. Enfin le support lumineux et coloré aide à la concentration et constitue un attrait important.

Quels sont les projets d’Auticiel ?

Après nos 3 premières applications, nous préparons en ce moment une nouvelle version de Time In (disponible depuis octobre 2013). Nous souhaitons continuer à proposer des applications pour personnes avec autisme, mais également des outils ou des adaptations d’outils existants pour d’autres publics, comme les personnes dépendantes ou présentant un handicap cognitif. La prochaine application sera vraisemblablement sur la généralisation et la catégorisation.

Merci Sarah pour ce moment très sympa !

Auticiel a élaboré 3 applications pour le moment.

autimo

Autimo : sur le thème des émotions, Autimo propose plusieurs jeux de reconnaissance, d’appariement et d’identification des émotions sur photos. Le contenu est personnalisable, on peut notamment ajouter ses propres photos. Disponible ici pour iPad et ici pour Android.

time in

Time In : sur le thème du repérage dans le temps, Time In est un « time timer »  qui permet de visualiser le temps qui passe, mais il offre également la possibilité d’intégrer des photos pour créer des emplois du temps personnalisés. Disponible ici pour iPad et ici pour Android.

social handy

Social Handy : sur le thème des compétences sociales, il s’agit de questionnaires à choix multiples, de difficultés variés, où il faut choisir le comportement adapté dans plusieurs situations sociales de la vie quotidienne. Par exemple, « quand je suis dans le métro et que toutes les places sont occupées : je m’assieds par terre ? je m’assieds sur quelqu’un ? je redescends pour attendre le prochain ? je reste debout et je me tiens à la barre ? ». Là encore, le contenu est entièrement personnalisable, on peut ajouter ses propres situations, avec des photos personnelles, et des contextes adaptés à ce que l’on souhaite travailler. Disponible ici pour iPad.

Avis

Je trouve la démarche intéressante, avec une vraie implication de l’équipe dans le monde du handicap. En utilisant les applications, on se rend compte qu’elles ont été testées et qu’elles correspondent bien aux problématiques des personnes avec autisme. A mon sens, elles constituent un bon point de départ, et le fait qu’elles soient entièrement personnalisables représente un atout majeur.

2 Commentaires

  • heleostin
    5 février 2014 - 12 h 16 min | Permalien

    supers applis..bravo et merci pour tout ce travail

  • Pingback: Autisme et Orthophonie » L’iPad dans la prise en charge orthophonique des personnes avec TED

  • Laisser un commentaire