Le bilan orthophonique : qu’est-ce que c’est ?

Quand ?

  • Le bilan orthophonique peut être proposé dans le cadre de la démarche diagnostique. En effet l’évaluation diagnostique de l’autisme comprend un ensemble d’observations et de bilans (médical, psychologique, psychomoteur), dont l’examen du langage et de la communication effectué par l’orthophoniste.
  • Si les parents entreprennent une démarche de prise en charge orthophonique libérale à distance du diagnostic de TED, il pourra être intéressant de faire passer à nouveau à l’enfant un bilan pour resituer ses capacités communicationnelles depuis l’annonce du diagnostic.
  • Le bilan orthophonique peut également être effectué dès que les parents ont une inquiétude sur le développement du langage et/ou de la communication de leur enfant, même très jeune
  • Au cours de la prise en charge libérale, un bilan orthophonique de renouvellement est proposé toutes les 50 séances, pour quantifier les progrès et réactualiser les axes de prises en charge

Où ?

Il est administré par un orthophoniste exerçant à l’hôpital (par exemple dans une consultation pluridisciplinaire de diagnostic), en libéral (sur prescription médicale), ou dans une structure d’accueil (IME, CMP, CAMPS…).

Pourquoi ?

Les objectifs du bilan orthophonique sont :

  • d’évaluer des capacités de communication verbale et non verbale de l’enfant
  • de poser un diagnostic orthophonique, qui, mis en regard avec les autres bilans, permettra d’affirmer ou d’infirmer le diagnostic médical (s’il n’a pas encore été posé)
  • de proposer des pistes de prises en charge, des objectifs et les moyens pour les atteindre, ainsi que des indications sur ce qui peut être mis en place au quotidien pour faciliter et améliorer la communication de l’enfant.

Comment ?

Le bilan orthophonique consiste en une prise de contact avec l’enfant et sa famille puis une évaluation des capacités communicationnelles et langagières de l’enfant.

Il s’agit de rencontrer les parents, afin de dresser un état des lieux de la communication au quotidien avec leur enfant (au moyen de grilles d’observation par exemple), puis d’effectuer une observation de l’enfant en situation libre ou semi-dirigée (avec des jeux, des images, des objets).

Les parents peuvent être présents pendant l’évaluation individuelle, mais il peut aussi être intéressant que l’orthophoniste rencontre seul l’enfant, afin d’appréhender ses capacités dans un contexte plus «neutre». Il faudra parfois plusieurs séances de prise de contact avant que l’enfant n’accepte de rester seul avec cet inconnu.

Le compte-rendu de bilan orthophonique est obligatoirement rédigé à l’issue de la passation des épreuves, et doit pouvoir être transmis aux parents. Dans le contexte libéral, il est également envoyé au médecin prescripteur.

Le compte-rendu est établi selon une architecture rédactionnelle établie par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie :

  • objet du bilan : données administratives, plaintes
  • anamnèse
  • bilan : les domaines explorés, les tests et épreuves utilisés et leurs résultats
  • diagnostic orthophonique
  • projet thérapeutique : objectifs de la rééducation, plan de soins, examens complémentaires éventuellement proposés

Combien ?

A l’hôpital et dans les structures d’accueil, la prise en charge est de 100% sans avance de frais.

En libéral, avec un orthophoniste conventionné (presque tous le sont) le bilan coûte 75€. Il est remboursé à 60% par le CPAM et les 40% restants par votre mutuelle. Pour les bénéficiaires de la CMU ou relevant de l’ALD, il est remboursé à 100% par la CPAM.

 

Retrouvez tous les articles concernant le bilan orthophonique ici.

Laisser un commentaire