Idéopicto

Auteur Bernard Barrette

Editeur Idéo

Description J’ai acquis le jeu complet en français. Il contient :

boîte de rangement

une boîte de rangement

468 pictos répartis en 14 catégories

468 pictogrammes répartis en 14 catégories + 6 pictogrammes blancs

un feutre effaçable pour écrire sur les pictos vierges

un feutre effaçable pour écrire sur les pictos vierges

un mini support avec sa sacoche, livré avec une lanière et une mousqueton

un mini support avec sa sacoche, livré avec une lanière et une mousqueton

le verso de la sacoche, on peut y ranger des pictos et un feutre effaçable

le verso de la sacoche, on peut y ranger des pictos et le feutre effaçable

2 accroche-portes magnétiques

2 accroche-portes magnétiques recto-verso

(cliquer sur les images pour les voir en plus grand)

Utilisation Ce kit contient une série importante de pictogrammes, ainsi que des accessoires pour aider à structurer le temps et l’espace. Les catégories proposées sont : individus et émotions (41), hygiène – toilettes et mains (26), hygiène – corps et dents (25), alimentation (41), actions (40), actions suite et consignes (43), aspect vestimentaire garçon (26), aspect vestimentaire fille (27), concepts spatiaux (21), sports nature temps (35), maison éducation santé (38), transports sorties activités (34), jeux et autres objets (44) et couleurs formes nombres (27). Tous les pictogrammes sont visibles sur le site Idéo.

Les pictogrammes sont carrés, de dimension 3,7 cm de côté, et ont un fond blanc. Ce sont des dessins avec des contours noirs, et colorés simplement. Le nom est inscrit en bas en minuscule.

Les pictogrammes peuvent s’utiliser de plusieurs façons :

* sur le versant compréhension

Le support visuel qu’offrent les pictos permet de laisser à disposition des informations, des consignes, d’organiser le temps. C’est l’adulte qui prépare les supports, éventuellement avec l’aide de la personne avec TSA.

On peut créer des chaînages :

exemple de séquence, ici le brossage des dents

exemple de séquence, ici le brossage des dents

Ou des plannings visuels :

pour un trajet de l'école à la bibliothèque en bus

exemple pour un trajet de l’école à la bibliothèque en bus

On peut également élaborer le programme de la journée, par exemple à mettre sur le réfrigérateur, ou sur le support IDEOstastik. Il y a de nombreux pictogrammes pour les différentes actions de la journée, les lieux, les personnes qui permettent de détailler l’emploi du temps.

Il est aussi possible de créer des scénarios sociaux avec le jeu complet qui intègre de nombreuses activités, consignes et émotions. Par exemple :

« à la maison, quand j’ai soif, je demande à un adulte de l’eau »

scénario social

scénario social

« à l’école, je travaille, je chuchote, j’écoute l’adulte, je donne la main, je tiens la main, je partage et je ne me dispute pas. Maman et Papa sont contents ».

scénario social

scénario social

* sur le versant expression

Ils sont alors utilisés par la personne avec TSA (ou tout autre handicap entraînant des difficultés de communication). On laisse des pictogrammes à disposition pour que la personne effectue des demandes ou fasse des choix, comme avec un autre support de communication alternative (classeur ou tableau de communication). On peut alors se servir des accessoires pour créer des tableaux de choix.

tableau de choix d'activités

tableau de choix d’activités

tableau de choix d'aliments

tableau de choix d’aliments

Avis Cette banque de pictos est pour moi très intéressante. Tout d’abord, et c’est un de ses avantages, elle est déjà « toute prête ». C’est le concept du créateur : offrir un système prêt à être utiliser, sans voir besoin d’imprimer, découper, plastifier, redécouper, mettre du velcro… Le graphisme est agréable.

Pour les points positifs je retiens donc le côté « tout prêt », les accessoires pratiques pour une utilisation en famille, le grand nombre de pictogrammes de qualité (tant au niveau du graphisme que du matériel) pour un prix finalement pas si important pour autant de pictos.

Pour les points un peu plus négatifs (il en faut, aucun matériel n’est parfait :-)), je pense à certains dessins pas toujours des plus adaptés, par exemple pour les émotions il y a le personnage en entier, et donc on ne voit pas très bien le visage. Comme c’est un matériel québécois, certaines tournures sont bizarres pour nous (aller à la toilette, mettre le cache-cou, mettre la tuque, la causerie). Enfin si on veut les intégrer dans un classeur de communication, ce format aimanté ne me semble pas le plus adapté, car trop lourd si on met beaucoup d’images. Il faut alors les photocopier, découper, plastifier, mettre du velcro…

Prix 115€ pour le jeu complet en français

Voir le site Idéo, la chaîne Youtube et la boutique. Les produits Idéo sont maintenant disponibles chez AFD, avec des frais de port plus avantageux (et une livraison plus rapide !) que lorsqu’on commande sur la boutique Idéo, qui est située au Canada.

8 Commentaires

  • Sandrine Dufour
    8 septembre 2013 - 20 h 47 min | Permalien

    Bonjour,

    De mon côté, j’utilise également un produit québécois. Il est selon moi plus polyvalent. Je ne sais pas si vous connaissez les ouvrages « Les pictogrammes ». J’en ai fait l’achat il y a déjà plus d’un an. Le prix est d’environ 80 € pour les 2 ouvrages et je bénéficie de plus de 1100 pictogrammes, sans compter tous les pictogrammes gratuits que l’auteur offre sur sa page Facebook. De plus, avec cet achat j’ai 2 livres incluant des conseils pratiques et 2 CD-Rom. Je peux donc modifier le texte si les mots sous les images ne me conviennent pas et imprimer autant de pictogrammes qu’il m’est nécessaire. Je ne suis pas limitée à un format de 3,7 cm car je peux ajuster le format en fonction de mes besoins.

    J’ai déjà essayé Boardmaker avec ma clientèle mais mes petits lou ne répondaient pas bien à ce graphisme. Graphisme, qui se rapporche quelque peu de celui d’Idéo. Le personnage présenté avec les produits les Pictogrammes a son identité propre, il se rapproche plus de la BD que du pictogramme classique. Les enfants s’attachent au personnage et tendent d’avantage à l’imiter.

    Mais j’avoue pour une maman qui manque de temps, la formule d’idéo peu être très pratique et peut peut-être fonctionner mieux avec certains enfants.

    Sandrine Dufour
    Logopède

    • admin
      8 septembre 2013 - 20 h 56 min | Permalien

      Merci pour ce commentaire Sandrine. Je connais en effet les ouvrages des pictogrammes, j’en parle ici http://www.autisme-orthophonie.fr/?p=577 et ici http://www.autisme-orthophonie.fr/?p=579
      Le graphisme est en effet bien différent : celui d’idéo étant plus sobre et plus symbolique, celui des pictogrammes plus « vivant ».
      Pour ce qui est des utilisations, on est plus libre avec les pictogrammes, car possibilité en effet d’imprimer des images ensemble, de la taille que l’on souhaite, etc. Avec idéo tout est déjà prêt.
      Je pense que ces 2 matériels peuvent être assez complémentaires, selon ce que l’on souhaite faire, selon les utilisations et les niveau de nos patients.

      • Sandrine Dufour
        8 septembre 2013 - 21 h 04 min | Permalien

        Tout à fait d’accord avec vous!

  • Suzie Thierry
    8 septembre 2013 - 20 h 58 min | Permalien

    Intéressant! Mais personnellement je préfère aussi concevoir mes propres outils pédagogiques. J’ai déjà monter ma propre banque de pictogrammes.

    Suzie

    • admin
      8 septembre 2013 - 21 h 09 min | Permalien

      Vous créez vous-mêmes vos pictogrammes ? Chapeau !
      Après il est important de savoir que les niveaux de représentation visuelle sont variables, et donc certains pictogrammes ou images seront accessibles à des personnes et pas à d’autres. Donc à adapter ! Pictos plus ou moins symboliques, images en couleur ou en noir et blanc, photos, sur fond blanc ou noir, plus ou moins grand, ou objets…
      Beaucoup de variations possibles pour s’adapter au mieux aux niveaux de nos patients !

      • Suzie Thierry
        8 septembre 2013 - 21 h 23 min | Permalien

        Ce que j’entends par « concevoir », c’est qu’en fait je compose mes propres montages. Il m’arrive parfois de sortir mes crayons. J’avoue que je ne suis pas trop mal en dessin mais pour la majorité je prends mes images sur l’Internet et dans le tome I des pictogrammes que je me suis procuré recemment. Je compte d’ailleurs faire l’achat du tome II car j’adore le travail de cette artiste.

  • Gentil Caroline
    10 septembre 2013 - 8 h 08 min | Permalien

    Merci pour toutes ces infos ! Je vous lis régulièrement ! Pour ma part, je travaille beaucoup avec les pictos SCLERA, téléchargeables gratuitement sur Internet -avec appel à dons- ; ils sont blancs sur fond noir, très épurés et accessibles à un faible niveau de symbolisation. Ils couvrent par ailleurs la majorité des domaine de vie quot. d’un jeune en Institut. En dehors des photos, c’est un outil que nous utilisons beaucoup.

  • Pingback: Autisme et orthophonie » CONCOURS Idéopicto

  • Laisser un commentaire