Formation : Introduction aux principes et techniques de l’ABA et aux outils pédagogiques adaptés LearnEnjoy

Remarque : Je ne parle ici que des formations que j’ai effectuées, et qui orientent ma pratique auprès de mes patients porteurs de TED. Je  m’exprime librement, je ne touche pas de commission ;-)

  • Lieu et dates de formation

J’ai effectué cette formation les 15 et 16 juillet 2013 à Paris. Le public était composé de parents et de professionnels (intervenant, AVS, orthophoniste, enseignant spécialisé), nous étions une quarantaine.

  • Contenu

La motié de la formation environ était consacrée à l’introduction aux principes de l’ABA par Diane Fraser (BCBA-D) et sa traductrice :

– ABA : définition et champ d’application

– différence entre développement typique et TSA (contact visuel, attention conjointe, socialisation, exploration de l’environnement…)

– principes et techniques guidés par l’ABA (pairing, travail à table et en environnement naturel, opérants verbaux, guidance, estompage, chaînage…)

– évaluation des compétences basée sur l’ABA-VB

L’autre moitié de la formation était consacrée à la découverte des apps LearnEnjoy.

logo learnenjoy

Il s’agit de 3 apps, « pensées pour développer les compétences en prenant en compte les spécificités des personnes avec des difficultés d’apprentissage et de communication ». Elles ont été développées par une équipe composée d’une maman d’enfant autiste (Gaele Regnault), 2 psychologues (dont Olivier Bourgueil, BCBA), une psychomotricienne et une orthophoniste. Chaque app correspond à un niveau de développement, et sont complémentaires puisqu’elles travaillent les mêmes 5 domaines : « comprendre et organiser », « communiquer », « vivre au quotidien », « jouer et interagir » et « envisager l’école ». Je vous détaillerai davantage ces apps dans un prochain article.

  • Rapport avec ma pratique et utilisation au quotidien

Comme vous le savez, je me forme déjà à l’ABA, et utilise ses principes en séance : guidance, renforcement, façonnement, analyse du comportement, opérants verbaux… La partie théorique correspondait donc tout à fait ce que je fais déjà.

J’utilisais également déjà les 3 apps avant d’effectuer cette formation (et l’iPad de façon générale). Je les avais un peu explorées, seule et avec mes patients, avec la sensation de ne pas avoir pris assez de temps et de ne pas l’exploiter à sa juste mesure (manque de temps…). Mais cette formation m’a redonné l’envie de les utiliser. Il est vrai qu’elles sont riches, intéressantes, contiennent de nombreuses activités dans un volume réduit, avec des niveaux très progressifs. Je pense les conseiller également aux parents de mes patients qui désirent utiliser l’iPad à la maison dans une optique de travail.

  • Avis

Je vais commencer par les points les plus « critiques » :

– J’ai trouvé que le contenu ABA était assez léger, mais comme j’ai déjà pas mal de connaissances je suppose que je deviens plus exigeante. Comme indiqué dans l’intitulé de la formation c’était une introduction.

– Diane Fraser a effectué la présentation en anglais, et donc il fallait ajouter à chacune de ses phrases le temps de la traduction en français, ce qui réduit finalement le temps de « vraie » présentation. De plus, je comprends l’anglais, et j’ai eu l’impression que la traduction était peut-être superflue. Mais je sais que tout le monde ne comprend pas l’anglais, et l’idée de la formation était justement de mettre à la portée du plus grand nombre cette approche.

– Enfin, j’ai trouvé que le rapport entre le prix de la formation (270€ pour les professionnels) et le temps réel de formation (environ 11 heures sur les 2 jours) n’était pas très rentable, notamment si l’on ajoute les séances annulées pour y assister.

Et maintenant les points plus positifs :

– J’ai apprécié assister à ces 2 jours de formation, rencontrer Diane Fraser et avoir son avis sur quelques points particuliers. Elle insiste notamment sur l’aspect fonctionnel du travail effectué avec les patients porteurs de TSA, préconisant 80% de travail dans l’environnement naturel contre 20% de travail à table. Cette vision est assez rare et appréciable pour être soulignée. Elle pense également que chaque séance de travail devrait contenir un tiers de pairing : par exemple sur une séance de travail d’une heure, l’intervenant devrait passer 20 minutes à se rendre intéressant et agréable pour l’enfant.

– Le 2ème jour, les apps étaient présentées, et nous devions en petits groupes trouver des activités de la vie quotidienne qui correspondent au travail effectué dans l’activité (appariement, enchaînement d’actions, compréhension…). C’était très intéressant d’aborder les choses de cette façon, surtout que le travail en groupes était avec des parents ou d’autres professionnels, ce qui apporte des regards croisés complémentaires.

  • Liens utiles

Site LearnEnjoy

Page Facebook LearnEnjoy

Laisser un commentaire