Archives de la catégorie: Formations et congrès

Canal Autisme

Canal Autisme, dispositif du CNED, propose des formations en ligne pour les enseignants, parents, AVS, professionnels, ainsi que des ressources pour soutenir la scolarisation des enfants porteurs de troubles du spectre autistique. Le projet débute tout juste et il me paraît très intéressant.

canal autisme

Voici la vidéo de présentation, avec Christine Philip (maître de conférences à l’INSHEA) et Anne-Valérie Delaplace (enseignante spécialisée), ainsi que la chef de projet Sandrine Ventana. Elle dure 1h30, rendez-vous à 1h09 si vous souhaitez seulement voir en quoi consiste le projet.

voir la vidéo sur le site

Sur le site, vous pouvez déjà vous inscrire aux 2 premières formations, à distance, prévues en mars :

– comprendre le fonctionnement autistique et pointer les incidences sur les apprentissages (voir ici)

– initiation à l’ABA (voir ici)

C’est à mon sens une initiative formidable, très enthousiasmante, qui répond à des besoins réels, et qui je l’espère pourra contribuer à une meilleure proposition de scolarisation en France pour les enfants et adolescents porteurs d’autisme.

Formation : Introduction aux principes et techniques de l’ABA et aux outils pédagogiques adaptés LearnEnjoy

Remarque : Je ne parle ici que des formations que j’ai effectuées, et qui orientent ma pratique auprès de mes patients porteurs de TED. Je  m’exprime librement, je ne touche pas de commission ;-)

  • Lieu et dates de formation

J’ai effectué cette formation les 15 et 16 juillet 2013 à Paris. Le public était composé de parents et de professionnels (intervenant, AVS, orthophoniste, enseignant spécialisé), nous étions une quarantaine.

  • Contenu

La motié de la formation environ était consacrée à l’introduction aux principes de l’ABA par Diane Fraser (BCBA-D) et sa traductrice :

– ABA : définition et champ d’application

– différence entre développement typique et TSA (contact visuel, attention conjointe, socialisation, exploration de l’environnement…)

– principes et techniques guidés par l’ABA (pairing, travail à table et en environnement naturel, opérants verbaux, guidance, estompage, chaînage…)

– évaluation des compétences basée sur l’ABA-VB

L’autre moitié de la formation était consacrée à la découverte des apps LearnEnjoy.

logo learnenjoy

Il s’agit de 3 apps, « pensées pour développer les compétences en prenant en compte les spécificités des personnes avec des difficultés d’apprentissage et de communication ». Elles ont été développées par une équipe composée d’une maman d’enfant autiste (Gaele Regnault), 2 psychologues (dont Olivier Bourgueil, BCBA), une psychomotricienne et une orthophoniste. Chaque app correspond à un niveau de développement, et sont complémentaires puisqu’elles travaillent les mêmes 5 domaines : « comprendre et organiser », « communiquer », « vivre au quotidien », « jouer et interagir » et « envisager l’école ». Je vous détaillerai davantage ces apps dans un prochain article.

  • Rapport avec ma pratique et utilisation au quotidien

Comme vous le savez, je me forme déjà à l’ABA, et utilise ses principes en séance : guidance, renforcement, façonnement, analyse du comportement, opérants verbaux… La partie théorique correspondait donc tout à fait ce que je fais déjà.

J’utilisais également déjà les 3 apps avant d’effectuer cette formation (et l’iPad de façon générale). Je les avais un peu explorées, seule et avec mes patients, avec la sensation de ne pas avoir pris assez de temps et de ne pas l’exploiter à sa juste mesure (manque de temps…). Mais cette formation m’a redonné l’envie de les utiliser. Il est vrai qu’elles sont riches, intéressantes, contiennent de nombreuses activités dans un volume réduit, avec des niveaux très progressifs. Je pense les conseiller également aux parents de mes patients qui désirent utiliser l’iPad à la maison dans une optique de travail.

  • Avis

Je vais commencer par les points les plus « critiques » :

– J’ai trouvé que le contenu ABA était assez léger, mais comme j’ai déjà pas mal de connaissances je suppose que je deviens plus exigeante. Comme indiqué dans l’intitulé de la formation c’était une introduction.

– Diane Fraser a effectué la présentation en anglais, et donc il fallait ajouter à chacune de ses phrases le temps de la traduction en français, ce qui réduit finalement le temps de « vraie » présentation. De plus, je comprends l’anglais, et j’ai eu l’impression que la traduction était peut-être superflue. Mais je sais que tout le monde ne comprend pas l’anglais, et l’idée de la formation était justement de mettre à la portée du plus grand nombre cette approche.

– Enfin, j’ai trouvé que le rapport entre le prix de la formation (270€ pour les professionnels) et le temps réel de formation (environ 11 heures sur les 2 jours) n’était pas très rentable, notamment si l’on ajoute les séances annulées pour y assister.

Et maintenant les points plus positifs :

– J’ai apprécié assister à ces 2 jours de formation, rencontrer Diane Fraser et avoir son avis sur quelques points particuliers. Elle insiste notamment sur l’aspect fonctionnel du travail effectué avec les patients porteurs de TSA, préconisant 80% de travail dans l’environnement naturel contre 20% de travail à table. Cette vision est assez rare et appréciable pour être soulignée. Elle pense également que chaque séance de travail devrait contenir un tiers de pairing : par exemple sur une séance de travail d’une heure, l’intervenant devrait passer 20 minutes à se rendre intéressant et agréable pour l’enfant.

– Le 2ème jour, les apps étaient présentées, et nous devions en petits groupes trouver des activités de la vie quotidienne qui correspondent au travail effectué dans l’activité (appariement, enchaînement d’actions, compréhension…). C’était très intéressant d’aborder les choses de cette façon, surtout que le travail en groupes était avec des parents ou d’autres professionnels, ce qui apporte des regards croisés complémentaires.

  • Liens utiles

Site LearnEnjoy

Page Facebook LearnEnjoy

Les organismes de formation pour se former à la prise en charge des personnes avec TED

Je vous propose un petit article sur les organismes proposant des formations non diplômantes dans le domaine des TED accessibles aux orthophonistes. Cette liste est bien sûr non exhaustive. N’hésitez pas à parler de vos formations dans les commentaires !

EDI Formation : de nombreuses formations organisées sur les thèmes de l’ABA, la communication, les loisirs, l’évaluation…

Formavision : plusieurs formations proposées, généralistes ou plus ciblées

Institut ABA : cursus de 2 ans de formation, 1 jour par mois

ProAid Autisme : pour se former au TEACCH

Autisme et apprentissages : sur la scolarisation, les apprentissages

ABA Apprendre Autrement : principes de l’ABA VB, procédures d’enseignement de la communication

SUSA : Service Universitaire Spécialisé pour personnes avec Autisme, basé en Belgique

CCC : Centre de Communication Concrète, basé également en Belgique

Canal Autisme : organisme du CNED, proposant des formations à distance.

Formation Makaton

Remarque : Je ne parle ici que des formations que j’ai effectuées, et qui orientent ma pratique auprès de mes patients porteurs de TED. Je  m’exprime librement, je ne touche pas de commission ;)

  • Qu’est-ce que le programme Makaton ?

C’est « un programme d’aide à la communication et au langage constitué d’un vocabulaire fonctionnel utilisé avec la parole, les signes et/ou les pictogrammes ».

Il s’agit d’un support de communication alternative et améliorée, qui associe la langue orale à laquelle on superpose des signes (ceux de la LSF) et des pictogrammes (images plus ou moins symboliques en noir et blanc).

Par exemple :

mkt

 

  • Lieu et dates de formation

J’ai effectué la formation Makaton en avril et juin 2012 à Paris. Ma formatrice, pédagogue et très sympa, était Nicole Deschamps. Les formations Makaton se font par groupe d’une quinzaine de personnes, professionnels et parents. Dans ma session il y avait 2 mamans (une d’un enfant TED et l’autre d’un enfant dysphasique), des orthophonistes, éducatrices, infirmières… Il régnait une très bonne ambiance, d’autant plus que nous travaillons beaucoup par petits groupes, c’est une formation interactive.

Les formations se déroulent en 2 sessions de 3 jours. Ce système est intéressant car entre les 2 sessions nous pouvons commencer à expérimenter dans notre pratique, et venir en 2ème session avec des questionnements, des retours positifs ou négatifs.

  • Contenu

Les 2 sessions se déroulent de la même manière. Nous alternons :

– des aspects « théoriques »  avec des supports vidéos : apports sur la communication alternative et améliorée, historique du Makaton, mise en place des signes et des pictos au quotidien…

– des aspects « pratiques » : démonstration des signes et des pictogrammes, atelier en petits groupes, entraînement à signer des phrases, des dialogues, des textes, tours de table…

Le tout est entrecoupé de petites pauses collation, bien appréciées car cela reste une formation dense avec l’apprentissage d’environ 450 signes et pictogrammes.

  • Rapport avec ma pratique et utilisation au quotidien

J’étais très enthousiaste à l’idée d’effectuer enfin cette formation. En effet les places sont limitées pour que les sessions restent interactives, les formatrices ne sont pas très nombreuses, et les formations dispensées sur Paris sont rapidement complètes.

J’utilisais déjà quelques signes appris grâce à mes collègues de l’IME, car certains jeunes accueillis dans l’établissement utilisent les signes pour communiquer. Quelques personnes de l’équipe sont formées et signent pour améliorer la compréhension verbale (nous prévoyons une formation intra-établissement prochainement).

Je signe aujourd’hui avec presque tous mes patients, au cabinet et à l’IME : mes patients non ou peu verbaux bien sûr, porteurs de TED ou de trisomie, mais aussi présentant des retard simples du langage oral ou une aphasie.

Quant aux pictogrammes, je les utilise pour préparer l’emploi du temps de la séance (voir cet article), travailler la syntaxe, garder des supports visuels sous les yeux (notamment les pictos de consigne, ainsi que « aide », « fini », « pause » et « toilettes »). J’ai également adapté de nombreux jeux du commerce avec les pictogrammes, comme des jeux de loto.

Cette formation me sert au quotidien. J’aime aussi beaucoup l’aspect linguistique de l’apprentissage d’une langue « conceptuelle ». Lorsqu’on est limité dans le nombre de signes connus, on cherche à reformuler notre discours, on le simplifie, on le réduit, on doit généraliser car plusieurs mots correspondent au même signe-concept.

makaton

  • Avis

J’étais déjà largement convaincue par l’apport exceptionnel d’une communication multimodale dans le cadre de troubles du langage et/ou de la communication, et cette formation m’a renforcée dans cette idée.

Pendant la formation, je me demandais (et je demandais à la formatrice) comment je pouvais intégrer les signes et les pictogrammes dans ma pratique, et j’avais des difficultés à envisager les choses. Finalement, je le fais de façon assez naturelle. C’est vraiment un outil très riche, je ne sais pas aujourd’hui comment j’ai pu m’en passer.

  • Liens utiles

Site Makaton français : pour les dates des formations et des soirées révision, l’annuaire des personnes ou établissements formés, du matériel en vente et en téléchargement.

Page Facebook

Site Makaton anglais : pour le matériel en vente

Page Facebook

Formation PECS

Remarque : Je ne parle ici que des formations que j’ai effectuées, et qui orientent ma pratique auprès de mes patients porteurs de TED. Je  m’exprime librement, je ne touche pas de commission ;)

  • Qu’est-ce que la méthode PECS ?

Cet acronyme signifie « Picture Exchange Communication System », en français : système de communication par échange d’image.

Il s’agit d’enseigner à l’enfant non verbal ou peu verbal une communication fonctionnelle,  où il donne une image (puis une bande-phrase) à son interlocuteur pour s’exprimer, élaborer des demandes, faire des commentaires.

C’est un outil de CAA qui s’appuie sur les principes de l’analyse appliquée du comportement, et qui passe par un apprentissage en 6 phases qui doit être respecté le plus rigoureusement possible. On peut utiliser pour communiquer des images plus ou moins symboliques (photos, images, pictos) selon le niveau de représentation visuelle de l’enfant. Ainsi on peut associer l’outil PECS aux pictogrammes du programme Makaton.

pecs3

  • Lieu et dates de formation

J’ai effectué la formation PECS en septembre 2009 à Paris. Ma formatrice était Nora Virton. La formation dure 2 jours, nous étions une quarantaine de participants, parents et professionnels. C’est une formation interactive, j’ai aimé l’approche de Nora Virton et son dynamisme.

  • Contenu

Les 2 jours alternent des exposés théoriques, des présentations vidéos, des jeux de rôle avec la formatrice et un participant, puis une mise en pratique en petits ateliers pour expérimenter entre nous.

L’approche peut décontenancer : c’est assez « américain », avec des vidéos qui semblent parfois miracle, une initiation rapide aux principes comportementalistes, aux notions de renforçateurs, de comportements adaptés ou non, de stratégies d’enseignement qui ne sont pas toujours familières.

C’est également une formation dense, qui permet à son issue de pouvoir mettre en place cet outil auprès de nos patients/enfants. Après une introduction d’une demi-journée sur le cadre théorique de l’Approche Pyramidale de l’Education à partir de laquelle a été élaboré le PECS, les 6 phases sont présentées, avec la mise en place et la correction des erreurs éventuelles.

  • Rapport avec ma pratique et utilisation au quotidien

J’utilise beaucoup cet outil, de manière non exclusive, avec mes patients au cabinet et les jeunes de l’IME.

C’est un moyen de communication augmentatif pour certains. Ils peuvent entrer dans la communication grâce à la médiation de l’image, comprendre que la communication concerne 2 personnes et sert à exprimer un message. Comme on oralise en même temps, le support visuel des pictogrammes sur la bande phrase peut aider à faire émerger le langage oral, puis à structurer la syntaxe.

C’est également un moyen de communication alternatif pour d’autres. Les personnes avec les plus bas niveaux développementaux n’iront certainement pas au bout des 6 phases, mais nous leur donnons un moyen d’exprimer leurs besoins primaires ou de faire quelques choix. Les personnes avec des niveaux plus importants peuvent investir cet outil et communiquer de façon fonctionnelle avec ce système d’échange d’images.

  • Avis

C’est à mon avis une formation incontournable lorsque l’on travaille avec des patients porteurs de TED, ou plus généralement avec des troubles importants de la communication.

Je pense aussi que la mise en place du PECS ne peut pas s’improviser, et que lire le manuel ou regarder des vidéos sur YouTube ne suffisent pas. L’avancement dans les phases est progressif et rigoureux, il est nécessaire d’avoir au moins des connaissances dans le domaine de l’analyse appliquée du comportement pour comprendre ce que l’on fait et pourquoi on le fait.

C’est d’autant plus important que des erreurs dans l’enseignement du PECS sont très difficiles à rattraper une fois que l’enfant a automatisé des comportements inadéquats. Il m’est arrivé de voir par exemple des enfants utilisant la bande phrase (c’est-à-dire la phase IV) sans aller vers leur interlocuteur (alors que la spontanéité et l’initiative relèvent de la phase I).

  • Liens utiles

Site PECS France

Page Facebook